L’école du Louvre_Paris_2019-2021

 

Antony Gormley, Sight, Delos, Grèce, 2019

MAITRE D’OUVRAGE :
OPPIC
MAITRE D’OEUVRE :
HBAAT
MAITRISE D’OEUVRE ASSOCIÉE :
Inddigo / BE fluides, JM Becquart / économiste
PROGRAMME :
Réaménagement de la cafétéria, de la bibliothèque, du centre de recherche et des services informatiques et documentaires
CRITERES PARTICULIERS :
Réaménagement en milieu patrimonial classé, chantier en site occupé
SURFACE :
1350 m2 SP
BUDGET :
1 700 000 Euros/HT
RÉALISATION :
Chantier en cours

 

L’Ecole du Louvre, située dans l’Aile Flore du musée éponyme, est une institution pédagogique et culturelle au rayonnement international. La cohabitation physique qu’elle entretient avec le plus grand musée du monde en fait sa particularité et son potentiel.

Le réaménagement partiel a pour objectif de lui donner un nouveau souffle, tout en respectant l’esthétique du monument et son histoire. Concentré sur la cafétéria, la bibliothèque, le centre de recherche et les services documentaires et informatiques, le réaménagement a pour ambition d’être le moteur du développement de nouvelles pratiques mais aussi d’affirmer l’identité de l’école du Louvre. En établissant de nouveaux rapports entre architecture et aménagements, la réhabilitation engage les usagers (personnel, étudiants, auditeurs, etc.) dans une redécouverte de l’école et de son architecture.

L’intervention a pour objectif principal de rendre aux espaces leurs qualités originelles en déposant la majorité des cloisonnements qui se sont succédés au fur et à mesure de l’évolution de l’école. Ces qualités originelles sont à la fois spatiales et matérielles. Pour exemple principal, la salle de lecture de la bibliothèque retrouvera son écriture originelle : une longue galerie voûtée en pierre, bordée de grandes menuiseries.
En valorisant les qualités intrinsèques du lieu, le réaménagement permet l’installation de nouveaux usages et interroge des pratiques parfois trop figées. Il s’agit, par la mise en place d’éléments ponctuels subtilement dessinés et mis en œuvre, d’encourager de nouvelles pratiques (auditoriums, carrels, salons, etc.) et d’affirmer la singularité de l’école du Louvre. Chaque espace est ainsi interrogé, accompagné d’un mobilier spécialement conçu intégrant les améliorations acoustiques, thermiques et de confort que requiert le réaménagement. L’intervention se pose en contraste avec l’existant, afin de le révéler et de souligner sa capacité à s’adapter à des usages résolument contemporains. A travers l’usage de menuiseries intérieures vitrées, de matières naturelles colorées et de mobilier en bois massif sur-mesure ou encore de miroir, l’intervention replace la lumière naturelle au centre de l’espace.