Pole petite enfance_Halluin_2012-2014

MAITRE D’OUVRAGE :
Ville de Halluin
MAITRE D’OEUVRE :
HBAAT mandataire
CHARGÉ DE PROJET :
Heleen Hart, Mathieu Berteloot et MH Merlin
MAITRISE D’OEUVRE ASSOCIÉE :
JM Becquart / économie et Bet fluides ; B.Gelez / Bet structure .
PROGRAMME :
Création d’un pole petit enfance de 25 lits
BUDGET :
800 000 Euros/HT (2013)
RÉALISATION :
Livraison 2014
CRITERES HQE :
Bâtiment BBC, soit Cep, réf – 60%
Construction harmonieuse à faible impact en ossature bois et parement bois à l’intérieur de la crèche
Architecture avec un double mur, composé d’un zinc en parement, et d’une isolation complète par l’extérieur 
Gestion des déchets (charte chantier propre et gestion dans le fonctionnement de la crèche)

 

Le Pôle Petite Enfance de la ville d’Halluin occupe une parcelle où se trouvent déjà d’autres équipements urbain comme un pôle enfance ainsi q’un centre médico-social.

Au cœur d’un site très boisé, le projet se développe dans une forme à la fois compacte mais néanmoins ouverte sur les espaces extérieurs. Cette compacité lui permet ainsi de préserver un maximum d’arbres, très présents sur le site. Ceux qui seront abbatus dans le cadre du projet seront remplacés par des arbres fruitiers (pommiers, pruniers…) sur le parvis et dans le jardin. Plus que de conserver le patrimoine végétal du site, le choix de ces espèces pourra jouer un rôle pédagogique pour les enfants.

Pour mettre en valeur le paysage dans lequel il s’implante, le nouveau bâtiment se décompose en trois parties, dont celle du centre, complètement transparente, laisse percevoir, depuis les salles de vie, l’animation du parvis d’un côté et le parc de l’autre. Cette visibilité, donnée au travers de l’équipement permet de renforcer les liens entre l’intérieur et l’extérieur. Le patio, au cœur de cet axe renforce le propos et crée un espace de jeux extérieur sécurisé. Matérialisée par un contreplaqué de bois, ces espaces de vie sont clairement identifiés au centre de l’équipement. C’est autour de ceux-ci que se développent les espaces servants, favorisant les flux et le fonctionnement des activités.

Dans ce site très boisé, le projet est revêtu d’un bardage en zinc de couleur «brun écorce». Ce matériau permet d’un part de s’intégrer dans le paysage de par sa couleur sombre mais également de mettre en valeur les verticales élancées des troncs d’arbres grâce à un calepinage très fin et horizontal.

Afin de pouvoir faire le noir complet dans les dortoirs ou autre pièce technique, des volets sont réalisés dans la même matérialité créant ainsi un ensemble opaque lorsqu’ils sont fermés. Au contraire, l’espace de vie central et le hall d’entrée reste eux toujours ouverts pour conserver visibilité et transparence vers le paysage environnent.